La LegalTech en 2019, tour d’horizon

Actualités Actualités  |  5.07.19
LegalTech

Tour d’horizon de la LegalTech en 2019. Un marché en pleine croissance, pourquoi faut-il les intégrer à son quotidien ?

Depuis plusieurs années, les avocats et autres acteurs du droit sont en pleine phase de mutation pour s’accorder avec les nouvelles pratiques du digital. Ces mutations s’opèrent avec l’arrivée sur le marché du droit des LegalTech, ces entreprises qui mettent la technologie au service du droit.

Si pour certains des changements de pratiques sont déjà en cours, pour d’autres, ils restent encore difficiles à appréhender.

Que signifie LegalTech ? 

Le terme de LegalTech est une contraction de “Technology” et de “Legal” en anglais qui peut se traduire par “juridique”. Les LegalTech sont donc, en français, des entreprises de technologies juridiques ou de technologies au service du droit.

Il existe de nombreux sous-domaines au sein du vaste écosystème de la LegalTech en France. On peut ainsi retrouver des entreprises spécialisées dans :

  • Rédaction d’actes et documents juridiques 
  • Information juridique
  • Mise en relation (Comme Visio-Avocats par exemple 😉)
  • Outils métiers (gestion des processus)
  • Intelligence artificielle 
  • Big Data (stockage de décisions de justice etc…)
  • Justice prédictive 
  • ChatBot et robots juridiques
  • Conseil et coaching en gestion de projet LegalTech
  • Organisation d’actions collectives en justice

Cette liste est non-exhaustive. Chaque jour de nouvelles entreprises arrivent sur le marché avec leurs propres offres, plus ou moins novatrices. On dénombre aujourd’hui plus de 180 LegalTech en France.

Pourquoi existe-il une telle croissance des LegalTech ?

Si le marché du droit et notamment celui des LegalTech connaît une telle croissance actuellement, c’est qu’il y a un besoin profond de changement de pratiques et de modernisation dans les métiers du droit et pour les rendre plus accessibles aux justiciables. 

En effet, le besoin d’avoir accès au droit se fait de plus en plus ressentir. Notamment en raison de la permanente inflation législative et réglementaire qui rend le droit de plus en plus complexe à appréhender. 

Pensez notamment au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), l’avez-vous lu en entier ? Etes-vous bien certain que votre entreprise ou tout prestataire auprès duquel vous passez une commande sur internet à mis en place l’ensemble des mesures nécessaires ? Avoir accès facilement à un avocat, expert dans ce domaine, pourrait donc s’avérer utile.

Comment la LegalTech révolutionne les pratiques ?

Le fait d’imaginer que le métier d’avocat va disparaître pour laisser la place aux LegalTech est une vue biaisée de l’esprit, c’est plus une chimère qu’autre chose. La réalité est toute autre. En effet les avocats doivent plutôt pivoter vers une digitalisation en étant acteurs de leur propre évolution. Le marché de la LegalTech n’a pas vocation à remplacer les avocats. Ces derniers doivent plutôt se saisir de cette opportunité pour travailler main dans la main avec les LegalTech.

S’il est vrai que jusqu’à présent les professions juridiques avaient relativement échappées à la révolution numérique, il n’est aujourd’hui indiscutablement plus possible de s’en passer. 

Quand un problème se présente, le réflexe immédiat des justiciables et d’aller voir sur internet s’ils trouvent par eu-mêmes une réponse à leur problématique. C’est un peu de l’automédication : ça soulage ou on croit que ça soulage, mais ça ne soigne pas. L’avocat, par sa formation et sa pratique, détient les réponses à vos questions et peut vous aider pour solutionner votre cas. Tout le monde n’est pas qualifié pour vous apporter des réponses juridiques appropriées, et surtout pas sur le premier forum venu. 

C’est là qu’interviennent les LegalTech. Par exemple, Visio-Avocats vous propose de vous mettre en relation et de bénéficier d’une consultation ou de conseils juridiques. Il s’agit d’une visioconférence sécurisée avec un avocat spécialisé dans le domaine que vous recherchez. Sans vous déplacer et selon vos disponibilités, vous pouvez choisir l’avocat en fonction de vos critères et proposer trois créneaux pour la tenue d’un rendez-vous en visioconférence. L’avocat(e) vous confirmera votre rendez-vous sur l’un des créneaux horaires proposés et vous pourrez échanger avec lui ou elle durant 30 minutes.

Avec des services comme celui-ci, vous n’avez plus à vous déplacer, votre avocat est accessible depuis chez-vous, depuis votre ordinateur, smartphone ou tablette.

Parfois on n’ose pas pousser la porte d’un cabinet d’avocat, ça peut impressionner, faire peur… Les LegalTech brisent cette barrière et rendent les consultations juridiques accessibles à tous ou donnent accès au droit de manière simple et démocratique.

Vente à distance

Quels avantages pour les avocats ?

Grâce aux solutions proposées par les LegalTech, les avocats ont la possibilité d’alléger leurs charges de travail. Ce qui représente un gain de temps important pour une profession qui fonctionne au temps passé. Ainsi du temps sera libéré pour se consacrer à leur coeur de métier, conseiller et défendre les justiciables. 

Les LegalTech sont donc là pour faciliter le travail des avocats en mettant à leur disposition des outils. Elles n’ont pas vocation à les remplacer. Chacun à besoin de l’autre, il s’agit de trouver la bonne complémentarité et d’utiliser les bons outils. Des tâches chronophages (rédaction de contrat, recherche de jurisprudence etc…) pourront être optimisées, les consultations juridiques pourront avoir lieu en visioconférence, plus de déplacements inutiles, tout le monde pourra y trouver son compte.

Grâce aux LegalTech les avocats peuvent développer leur visibilité sur internet et pour acquérir de nouveaux clients. D’autant que la concurrence est de plus en forte avec +38% d’avocats en 10 ans. L’arrivée des jeunes avocats, génération maîtrisant parfaitement internet et la technologie, oblige l’ensemble de la profession à s’orienter vers ces nouveaux modes de fonctionnement.

Le marché de la LegalTech, un apport d’affaires

L’apparition de nouvelles solutions sur le marché fait émerger de nouvelles problématiques qui participent à la transformation de la profession. Des partenariats peuvent également être créés entre LegalTech et avocats. Des cabinets entiers peuvent bénéficier d’une visibilité accrue et d’un solide référencement sur internet dans le domaine dans lequel ils exercent. 

Lorsqu’il s’agit de prestations en ligne, telles que des visioconférences ou des rédactions de contrats par exemple, nous sommes en présence d’une clientèle nouvelle qui voudra tester l’avocat avant de lui confier un dossier, ou bien obtenir une réponse d’expert à une problématique ou un cas d’usage.

Même si rien ne remplace une consultation approfondie avec l’avocat, celui-ci doit s’approprier des outils numériques. Ils lui permettront d’attirer en toute simplicité, transparence et sécurité de nouveaux clients vers son cabinet pour donner des premiers conseils avant de créer avec ce nouveau client ce rapport de confiance qui lui permettra ensuite de fidéliser ce client.

Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire sur notre plateforme Visio-Avocats afin de franchir le pas et de rejoindre les avocats qui l’ont déjà fait avant vous. L’avenir de la profession se joue sur le digital. Alors n’attendez plus, devenez aujourd’hui l’avocat de demain avec Visio-Avocats et participez à la grande aventure des LegalTech françaises en devenant un acteur actif de la transformation du droit.

 

Notre article à lire aussi : Comment choisir son avocat ?

Valentin Petitclerc

Valentin Petitclerc

Visio-Avocats | Marketing . Communication . Biz Dev

Vous pouvez lire aussi.

Permis de construire
5.07.19
Droit public
Tout savoir sur le permis de construire
Propriété industrielle
5.07.19
Droit des sociétés
Focus sur la propriété industrielle
Le phishing
5.07.19
Droit pénal
Qu’est-ce que le “phishing” ?
Permis de construire
5.07.19
Droit public
Tout savoir sur le permis de construire
Propriété industrielle
5.07.19
Droit des sociétés
Focus sur la propriété industrielle
Le phishing
5.07.19
Droit pénal
Qu’est-ce que le “phishing” ?

Notre newsletter :

Recevez notre lettre d’information.
Chaque semaine : des conseils juridiques & le suivi de nos actualités.